Need help?

800-5315-2751 Hours: 8am-5pm PST M-Th;  8am-4pm PST Fri
Medicine Lakex
medicinelakex1.com
/c/ccas.fr1.html

Dans la pharmacie en ligne Viagra-représenté Paris large éventail de la dysfonction érectile anti-plus consommée. Générique Levitra (vardenafil), Cialis (tadalafil) et achat viagra pour homme, dont le prix est acceptable pour tous les budgets.1

Yo no soy un gran amante de pedir medicamentos por internet. Pero a veces la necesidad de herramientas, que en las farmacias regulares o no, o rara vez viagra comprar Recibes como un paquete, todo montado y embalado.

Le tour des annapurnas



LE TOUR DES ANNAPURNAS LE TOUR DES ANNAPURNAS
Népal - NP
Considéré comme l'un des plus beaux treks du monde, ce voyage n'est pas devenu célèbre par hasard. Des raisons objectives, comme l'exceptionnelle variété des paysages rencontrés, ont largement contribué à sa renommée. Lors de cette découverte pédestre d'une ampleur himalayenne, vos pas vous mènent en quelques jours des bananiers aux neiges éternelles, après la traversée de rizières, de forêts de pins ou de rhododendrons, de déserts de roche et de sable. De 900 à 5 400 mètres, un monde de cultures variées défile devant vos yeux émerveillés : villages gurungs ou thakalis éparpillés dans les champs en terrasses, petits villages tibétains serrés autour de leur monastère… Un somptueux périple dans le pays des rizières, hindouiste, et dans les hautes vallées d'influence bouddhiste et tibétaine très marquée. Ces dix jours de marche sont agrémentés par la grâce et la gentillesse des Népalais, toujours chaleureux. Le voyage se termine à Jomosom, en haut des gorges de la Kali Gandaki. Un vol somptueux nous attend entre les massifs du Dhaulagiri et des Annapurnas. Quant à Kathmandu, ville extraordinaire aux magnifiques temples en forme de pagode, elle possède un charme incontestable. Les points forts de ce voyage
• LE trek incontournable au Népal, pour la beauté des paysages, des villages…
• LA solution pour "boucler" ce voyage en deux semaines.
• Une journée complète consacrée à la visite de Kathmandu.
• Trois nuits en hôtel cinq étoiles à Kathmandu, pour profiter pleinement des charmes de la vallée.
• Le survol de la chaîne de l'Himalaya au départ de Jomosom.
Points de repères
Niveau 3 : En moyenne : marche de 5 heures par jour sur sentier et/ou 600 à 800 mètres de dénivelée positive environ et/ou 15 kilomètres.
Trekking : pour plonger en pleine nature pendant plusieurs jours consécutifs. Marches itinérantes en autonomie, loin de toute infrastructure.
Le parcours se déroule entièrement sur sentiers, à l'exception du passage du Thorong Pass. La principale difficulté réside dans ce col, parfois enneigé. Une bonne condition physique se révèle indispensable pour profiter au mieux de ces quinze jours de marche d'affilée. L'acclimatation à l'altitude est progressive. Portage :
Uniquement vos affaires personnelles Guide-accompagnateur Allibert népalais francophone De 4 à 15 participants LE TOUR DES ANNAPURNAS
Du 23/09/11 au 09/10/11 Du 25/11/11 au 11/12/11 Du 30/09/11 au 16/10/11 Du 10/02/12 au 26/02/12 Du 07/10/11 au 23/10/11 Du 17/02/12 au 04/03/12 Du 13/10/11 au 29/10/11 Du 24/02/12 au 11/03/12 Du 15/10/11 au 31/10/11 Du 09/03/12 au 25/03/12 Du 22/10/11 au 07/11/11 Du 16/03/12 au 01/04/12 Du 28/10/11 au 13/11/11 Du 23/03/12 au 08/04/12 Du 30/10/11 au 15/11/11 Du 30/03/12 au 15/04/12 Du 04/11/11 au 20/11/11 Du 06/04/12 au 22/04/12 Du 05/11/11 au 21/11/11 Du 15/04/12 au 01/05/12 Du 11/11/11 au 27/11/11 Du 20/04/12 au 06/05/12 Du 12/11/11 au 28/11/11 Du 27/04/12 au 13/05/12 Réduction : 50 pour toute inscription quatre mois avant le départ.
Au jour le jour
J 1/ Paris.
Vol au départ de Paris.
J 2/ . Kathmandu (1337 m)
Accueil. Installation à l'hôtel cinq étoiles Yak and Yeti. Quelques heures restent disponibles pour une courte visite de la ville. Repas de bienvenue avec notre guide népalais qui nous accompagnera pendant le trekking.
J 3/ Kathmandu et sa vallée

Découverte des principaux monuments de la vallée de Kathmandu : Pashupatinath, où se déroulent les crémations, et Bodnath, le plus grand stupa de la vallée. L'après-midi, visite de Bhaktapur, cité médiévale au charme
incontestable. Retour à Kathmandu. Hôtel.
NB : la visite de Kathmandu peut se faire à l'arrivée ou après le retour du trek, en fonction des contraintes locales.
J 4/ Kathmandu - Besi Sahar (760 m) - Ngadi (950 m)
Départ tôt le matin pour Dumre (route de Pokhara, environ 5 à 6 h) puis Besi Sahar, fin de la route goudronnée. Changement de véhicule pour emprunter la piste carrossable qui mène à Ngadi. Le paysage de rizières est une
merveille. Belles vues sur l'Himal Chuli (7 500 m). Lodge.
5 à 6 h de route. 2 h de marche.

J 5/ Ngadi - Jagat (1310 m)

Début du trek. Rude montée jusqu'à Bahundanda (magnifique belvédère) puis descente vers Syanje, où l'influence tibétaine est évidente. La vallée devient étroite, la rivière est franchement encaissée et bouillonnante,
d'importantes cascades déboulent de part et d'autre. Lodge à Jagat.
6 h de marche. M : 830 m. D : 425 m.
NB : la piste en construction passe en rive droite de la Marsyangdi. Nous l'empruntons entre Syanje et Dharapani, mais, au printemps 2009, aucun véhicule ne pouvait l'utiliser. La nuisance qu'elle représente pour les trekkeurs
demeure très limitée à ce jour.

J 6/ Jagat - Dharapani (2000 m)
Nous suivons la piste large et confortable pour arriver à Tal, minuscule village coincé sous d'énormes falaises. L'architecture montagnarde reflète le climat : murs de pierre, toits d'ardoises et balcons de bois. Lodge à Dharapani.
6 h 30 de marche. M : 1 005 m. D : 450 m.
J 7/ Dharapani - Chame (2700 m)
Après une heure de marche, nous arrivons au village de Bagarchap ; un peu plus loin, rencontre avec notre premier "8000", murs à prières et gompas. A Koto, l'Annapurna II et le Manaslu sont en point de mire. Lodge à Chame,
capitale du district de Manang, nombreuses boutiques et vue imprenable sur le Lamjung Himal.
6 h 30 de marche. M : 1030 m. D : 260 m.
J 8/ Chame - Pisang (3200 m)
Marche dans une forêt dominée par des falaises impressionnantes, du moins jusque vers 3 000 mètres, où, à un coude de la rivière, la roche se couche en un immense plan incliné spectaculaire et la vallée s'ouvre. C'est le pays
de Manang. Nous dormons en lodge à Pisang, village d'influence tibétaine, où se trouve un édifice constitué de 152 moulins à prières ! Visite du vieux village et de son monastère qui domine la vallée 150 mètres plus haut,
malheureusement déserté au profit du nouveau village fréquenté par les trekkeurs.
5 h de marche. M : 840 m. D : 340 m.
J 9/ Pisang - Manang (3500 m)
Panorama de cette journée : l'énorme barrière glaciaire des versants nord des Annapurnas IV, II, III, Gangapurna et Tarke Gyang. L'un des paysages de montagne les plus célèbres du monde… Le chemin monte pour rejoindre le
village perché de Ghyrau (3670 m). Le paysage, absolument exceptionnel, justifie à lui seul le trekking. Sentier en balcon jusqu'à Ngawal, puis descente vers Braga et Manang. Lodge.
7 h de marche. M : 640 m. D : 340 m.
J 10/ Manang
Calme et belle balade dans les environs de Manang, qui permet de parfaire notre acclimatation et d'admirer un peu plus le superbe écrin de montagnes servant de décor. Vous avez tout le temps de retourner à Braga pour visiter le
temple remarquable et découvrir le village typique. 250 mètres au-dessus de Manang, un ermitage abritait le hundred roupies lama, qui, moyennant un billet de 100 roupies, bénissait votre passage pour le col ! Un jeune moine en
jeans et baskets à pris la relève… Lodge à Manang.
file:///Volumes/DD_Local/gprovent/Desktop/PDF%20Entree/T7AS.html (1 sur 8)20/09/11 10:06 LE TOUR DES ANNAPURNAS
J 11/ Manang - Leder (4200 m)
L'étape est relativement courte ; cela nous permet de marcher lentement afin de poursuivre notre acclimatation en toute tranquillité. Belle montée vers le hameau de Leder, dominée à l'est par les neiges du Chulu. Nous longeons
la barrière des Chulus. Lodge.
4 h 30 de marche. M : 920 m. D : 145 m.
J 12/ Leder - Thorung Phedi (4500 m)
Là encore, l'étape est très courte, inutile de courir au-devant du mal d'altitude… Les sommets qui encadrent le Thorung Pass se profilent à l'horizon. En fin d'étape, le chemin franchit la rivière et traverse une zone d'éboulis avant
d'atteindre le fond de la vallée. Demain, passage du Thorung, "veillée d'armes". Lodge.
2 h 30 de marche. M : 510 m. D : 145 m
J 13/ Thorung Phedi - Thorung La (5416 m) - Muktinath (3700 m)
Un départ très matinal s'impose pour arriver à Muktinath en fin de matinée. Plus tard, le vent quotidien très violent rend la progression très pénible. L'idéal est d'arriver au col peu après le lever du jour. La montée est longue (4 h
30) et la descente semble sans fin… mais nous sommes récompensés par l'apparition du Dhaulagiri. Lodge à Muktinath, lieu de pèlerinage hindouiste et bouddhiste très réputé. Nous sommes dans le district du bas Mustang,
l'ancien et mythique royaume de Lo. Dans l'après-midi, nous invitons les plus courageux à se rendre au monastère.
8 h de marche. M : 895 m. D : 1765 m.
J 14/ Muktinath - Jomosom (2795 m)
Paysages arides ouvrant sur les plateaux tibétains au nord et de hautes montagnes enneigées au sud : le Nilgiri et surtout le formidable Dhaulagiri. En descendant vers Jomosom (chef-lieu du district du Mustang), nous passons
les anciennes places fortes de Jarkhot et Kagbeni, qui méritent le détour. Dans ce dernier lieu, nous rencontrons la Kali Gandaki, rivière que nous suivrons. Le fond de la vallée, large et pierreux, est immanquablement balayé par
un vent violent, contraire à notre marche. Jomosom, grosse bourgade administrative et commerçante, est le centre de la région. S'il vous reste du temps, nous vous invitons à louer une jeep pour faire l'aller-retour jusqu'à Marpha,
remarquable village idéal pour flâner qui est également un centre producteur de cidre, bien agréable à boire…. Lodge.
6 h de marche. M : 225 m. D : 1 010 m.
NB :
des jeeps circulent entre Muktinath et Jomosom, puis des bus entre Jomosom et Kalopani. Le chemin de trekking passe à l'écart de la piste. Il n'y a pas de nuisances.

J 15/ Vol Jomosom-Pokhara-Kathmandu

A bord d'un petit bimoteur, nous survolons d'abord la profonde vallée de la Kali Gandaki. Puis, de Pokhara, nous filons plein est en longeant de nombreuses chaînes enneigées. Installation à notre hôtel des premiers jours.
J 16/ Kathmandu
En fonction des horaires de vol, transfert le matin ou l'après-midi à l'aéroport et vol de retour vers la France.
J 17/ Paris
Arrivée à Paris. Dans le cas d'horaires matinaux, arrivée le soir du J 16 à Paris.
NB : Les temps de marche sont donnés à titre indicatif.
M : dénivelée ascendante, D : dénivelée descendante.
Dans la mesure des places d'avion disponibles, nous nous efforçons d'éviter de faire partir deux groupes identiques le même jour. Lorsque cela n'est pas possible, la visite de Kathmandu a lieu soit à l'arrivée du groupe soit au
retour du trek.

Formalités à l'inscription
En plus du visa normal, que vous prendrez soit à Kathmandu à votre arrivée, soit à l'ambassade du Népal, à Paris, vous devrez amener avec vous trois photos d'identité qui serviront pour l'obtention du permis dans le parc national
des Annapurnas.
Formalités à l'inscription
En plus du visa normal, que vous prendrez soit à Kathmandu à votre arrivée, soit à l'ambassade du Népal, à Paris, vous devrez apporter avec vous trois photos d'identité qui serviront pour l'obtention du permis dans le parc
national des Annapurnas.
Votre budget
Le prix comprend
— Le vol international sur ligne régulière Paris-Kathmandu aller-retour, en classe économique.
— Les taxes d'aéroport internationales au départ d'Europe.
— Les déplacements terrestres et les vols intérieurs décrits dans le programme.
— L'hébergement, à Kathmandu, à l'hôtel cinq étoiles Yak and Yeti, base chambre double.
— Le dîner à votre arrivée à Kathmandu (sauf les boissons).
— La pension complète, sauf les repas à Kathmandu.
— L'hébergement en lodge, base chambre double, pendant le trekking.
— L'encadrement par un guide-accompagnateur Allibert népalais francophone pendant tout le voyage.
— L'assistance d'une équipe locale pendant le trekking (sirdar, porteurs).
— La taxe d'entrée dans le parc des Annapurnas.
— Les entrées dans les temples, monuments et monastères de la vallée de Kathmandu.
— Un caisson hyperbare (caisson de décompression) mis à disposition à Manang, avant le passage du Thorong La.
— Une trousse de secours collective.
Le prix ne comprend pas
— L'assurance annulation/interruption de séjour/perte de bagages, l'assistance.
— Tout ce qui n'est pas indiqué sous la rubrique "Le prix comprend".
Vos dépenses sur place
— Les frais de visa à l'arrivée.
— Les repas à Kathmandu (compter de 6 à 10 par repas).
— L'eau chaude pour la toilette (payante dans certains lodges).
— Le transport en jeep entre Jomosom et Marpha A/R.
— Les boissons et dépenses personnelles.
— Les pourboires.
— Si vous souhaitez traverser à cheval le Thorong Pass, vous devrez régler environ 100 sur place

Les pourboires

Ils font partie de la culture du pays. Il est de tradition de constituer une cagnotte (55 par personne) remise à la fin du trek aux membres de l'équipe. Ce geste de remerciement, auquel chacun participe selon sa satisfaction, est
toujours apprécié.
Information sur le prix de votre voyage
Des modifications (taxes aériennes, surcharge carburant, changement de compagnie, etc.) peuvent intervenir. Dans ce cas, vous en serez informés au plus tard lors de votre inscription. Après votre inscription, seules les
modifications prévues par l'article R 211-8 du code du tourisme pourront s'appliquer.
Vos avantages
Le programme Fidélité*
3 % de réduction tous les deux voyages (à partir du deuxième), pour une inscription à plus de deux mois du départ.
* limité à 150 .
Opération susceptible d'être suspendue sans préavis. Les remises fidélité ne s'appliquent pas aux groupes constitués et aux week-ends Caravane.
Votre assurance et votre assistance
Un voyage d'aventure comprend des risques qu'il convient de pallier en étant bien assuré. Il est nécessaire de distinguer : — L'assistance, couvrant essentiellement les frais de recherche-secours, le rapatriement et les frais médicaux ; elle intervient dès qu'un contact médical permet de décider de votre rapatriement. Au préalable, dans les régions éloignées des infrastructures médicales et difficiles d'accès, vous devez accepter l'organisation de premiers secours par des moyens locaux (porteurs, chevaux, 4X4, etc.). — L'assurance, qui vous protège du risque financier d'annulation, et indemnise la perte ou le vol des bagages. Notre conseil
Vérifiez attentivement les plafonds de vos contrats personnels d'assurance et d'assistance, en particulier sur les recherches-secours (à titre indicatif, un montant minimal de 15 000 est recommandé, ce qui est le cas pour la
Fédération des clubs alpins français, la FFME…).

Vous pouvez souscrire de façon commune ou séparée un contrat d'assistance seule ou un contrat groupé d'assistance et d'assurance (deux niveaux, "standard" ou "étendue"), sachant que nous servons uniquement
d'intermédiaire entre vous et l'assureur.

Garantie assurance
% du prix du voyage
Garantie assistance
file:///Volumes/DD_Local/gprovent/Desktop/PDF%20Entree/T7AS.html (2 sur 8)20/09/11 10:06 LE TOUR DES ANNAPURNAS Assistance
• Transport médical : EUROP ASSISTANCE frais réels • Frais médicaux : jusqu'à 152 500 • Annulation pour raison médicale ou accidentelle, pour vous et vos proches, licenciement, destruction de locaux • Assurance des bagages à concurrence de 762,25 • Frais de recherche-secours : jusqu'à 15 245 EUROP ASSISTANCE • Interruption de séjour à compter du jour suivant votre rapatriement • Avance sur caution pénale : 15 300 • Annulation pour raison médicale ou accidentelle, pour vous et vos proches Assurance/assistance
• Honoraires d'avocat : • Tous les cas d'annulation imprévisibles au jour de la souscription, indépendant de votre volonté et justifiés étendue
• Assurance des bagages à concurrence de 1 524,49 EUROP ASSISTANCE • Interruption de séjour à compter du jour suivant votre rapatriement Si vous choisissez de souscrire ces contrats, les conventions vous seront envoyées lors de votre confirmation d'inscription.
Sur le terrain
L'équipe
— Un guide-accompagnateur Allibert népalais francophone. Pour les visites de Kathmandu, votre guide de trek vous accompagne, s'il possède aussi la licence culturelle. A défaut, vous êtes accompagnés par un guide culturel
différent de votre guide de trekking.
— Durant le trekking, un sirdar (chef des porteurs), un porteur pour deux participants.
— En fonction de la taille du groupe, un ou plusieurs Sherpas. Futurs sirdars, ils veillent à votre confort et ferment la marche.
Le transport des bagages
Chaque participant se déplace à pied avec un sac à dos léger, portant seulement ses affaires personnelles nécessaires à la journée (gourde, appareil photo, vêtements de protection.). Le reste de l'équipement est transporté par
les porteurs jusqu'à l'hébergement suivant.
Nous demandons à chacun de n'avoir qu'un sac (sac de trekking) à cet effet ; le poids maximum de ce sac à faire porter ne doit pas dépasser 12,5 kilos.
— Possibilité de laisser des affaires à l'hôtel à Kathmandu et de les récupérer à votre retour de trekking.

A savoir sur les porteurs

Au Népal, le portage fait partie de la vie quotidienne. Il est pratiqué dès le plus jeune âge : provisions pour alimenter les villages, matériaux de construction, récoltes, sont acheminés à dos d'homme. Pour leurs besoins personnels,
en dehors de la saison de trekking, les Népalais portent souvent entre 60 et 80 kilos. Les porteurs sont souvent originaires des basses vallées. Les Sherpas, quant à eux, viennent du Khumbu au pied de l'Everest. Le salaire gagné
pendant la saison de trekking profite à toute la famille pendant les longs mois d'inactivité touristique.

Nous demandons aux sirdars de contrôler que le poids des charges ne dépasse pas 30 kilos par porteur (hors matériel personnel).
Les déplacements
— Minibus ou bus privé pour les déplacements terrestres à l'intérieur du pays.
L'hébergement

— A Kathmandu : avec Allibert, vous bénéficiez d'un hébergement dans l'hôtel le plus célèbre de Kathmandu, le Yak & Yeti (cinq étoiles). Situé à dix minutes à pied du quartier de Thamel, doté d'un jardin superbe agrémenté d'une
piscine très agréable, c'est un havre de paix idéal avant ou après votre trekking.
— A Pokhara, hôtel trois étoiles (norme locale), base chambre double.
— Pendant le trekking, hébergement en lodges. A mi-chemin entre refuges et gîtes, les lodges du tour des Annapurnas présentent un confort très variable suivant les étapes. Paradoxalement, ceux des premières étapes (Ngadi,
Jagat), pourtant faciles d'accès, offrent un confort limité. En montant vers la vallée de Manang, ils deviennent plus chaleureux. Dans tous les lodges, les sanitaires demeurent la partie la plus rustique ! Douches rares, parfois
payantes, souvent tièdes, car chauffées uniquement au solaire. Prévoyez des sandales légères, l'hygiène étant. locale.
Notre conseil : chauffer l'eau pour les douches demande beaucoup d'énergie. Au-dessus de 3 000 mètres d'altitude, nous vous fournissons des bassines d'eau chaude, moins gourmandes en énergie, ce qui vous évitera sans
doute aussi de vous enrhumer !
Chambres généralement doubles, mais aux lodges de Leder et Thorong Phedi (pied du Thorong pass) il peut arriver que vous soyez contraints de dormir à trois ou quatre dans une chambre. Les lodges sont rarement joignables
par téléphone et ne peuvent être réservés à l'avance. Un sherpa de notre équipe part en avant du groupe pour prévenir de notre arrivée. Pour cette raison, nous ne pouvons pas réserver à l'avance de chambre individuelle.
Bon à savoir : en raison de l'isolement et du manque de combustible, les chambres des lodges ne sont pas chauffées. Pour votre confort, il est indispensable d'avoir toujours un bon duvet.
Les repas

— Dans les lodges : repas du soir et petit déjeuner.
— Le repas de midi n'est pas un pique-nique, mais une véritable pause déjeuner, relativement longue en raison de la préparation de la cuisine. Cette longue halte permet aussi à nos porteurs de bien se nourrir, le repas de midi
étant le principal repas de leur journée. Pris la plupart du temps dans un lodge, il peut arriver que nous fassions halte en pleine nature. Nous nous efforçons de faire varier les repas (menus groupes) entre chaque lodge, il y a
cependant moins de souplesse que lors des trekking sous tente, où le cuisinier prépare la nourriture pour notre seul groupe.
— Pendant le trekking, un complément de vivres énergétiques est fourni. Achetés localement, ils offrent un choix plus limité qu'en France. Vous pouvez, si vous le souhaitez, apporter quelques barres de céréales complémentaires
adaptées à votre goût.
A noter : au Népal, les hindouistes et les bouddhistes sont le plus souvent végétariens. On y mange donc peu de viande ou de poisson. Les plats sont à base de pâtes, riz, pommes de terre, lentilles, etc.

Boissons
Pendant le trekking, le thé est servi aux repas. Les autres boissons, y compris l'eau minérale, restent à la charge des participants. Vous pouvez remplir vos gourdes d'eau dans les lodges, mais il est indispensable de la traiter avec
des pastilles purifiantes. Evitez l'achat de bouteilles en plastique, qu'il faut ensuite recycler. Vous pouvez acheter dans les villages de l'eau déjà traitée (safe drinking water), qui limite le problème des bouteilles.
Les devises
La monnaie est la roupie népalaise (NPR). Taux de change : 1 = 100 NPR env.
Nous vous conseillons d'emporter des euros, que vous pourrez aisément changer à Katmandou, soit à votre arrivée, dans le hall de l'aéroport, soit dans les grands hôtels. Vous trouverez également des distributeurs automatiques
de billets (DAB). De très nombreux commerçants acceptent les cartes bancaires.
L'accès sur place
Les vols
Il n'existe pas de vols directs, ni de vols affrétés, au départ d'Europe pour rejoindre Kathmandu. La forte saisonnalité provoque engorgements, retards et inconvénients divers. Si vous pouvez opter pour un voyage en novembre
plutôt qu'en octobre, votre transport aérien se déroulera dans de meilleures conditions. Chaque compagnie a des points forts et des points faibles. Nous les panachons toutes, mais il n'y a pas de solution miracle.
Au départ de Paris
Pour tous les circuits, vols Paris-Kathmandu sur les compagnies aériennes régulières Gulfair, Qatar, Ethiaad et Oman Air, avec une escale dans le Golfe. Sur les vols de nuit, lors de l'escale à Bahrein, la compagnie Gulfair met à
votre disposition des chambres d'hôtel si l'escale dure plus de dix heures. Sur les vols Qatar, en cas d'escale longue à Doha, supplément de 150 par personne (sous réserve de modification) pour bénéficier d'une prise en charge
(transfert et hôtel).
A votre arrivée à Kathmandu, le petit-déjeuner à l'hôtel Yak & Yeti n'est pas prévu. Il est inclus au lendemain de la première nuit d'hôtel à Kathmandu.
Egalement possibles : vols Cathay Pacific avec une escale à Hong Kong.
En cas de manque de disponibilité sur les vols des compagnies citées ci-dessus, nous pouvons vous proposer des vols sur Delhi (Inde), puis un acheminement par une autre ligne vers Kathmandu. Les vols qui relient Delhi à
Kathmandu sont effectués par quatre compagnies : Jet Airways, Royal Nepal Airlines, Indian Airlines ou Druk Air.
A prévoir avant le départ
Népal
Les formalités administratives
— Formalités consulaires pour les ressortissants européens et suisses :
• un passeport valide six mois après la date présumée de votre retour de voyage ;
• un visa Népal.
A titre indicatif, pour un visa entrée simple ou multiple :
25 $ (ou équivalent en ) pour une durée maximale de 15 jours sur place ;
40 $ (ou équivalent en ) pour une durée maximale de 30 jours sur place ;
100 $ (ou équivalent en ) pour une durée maximale de 90 jours sur place.
Vous avez trois possibilités pour obtenir votre visa :
directement à votre arrivée au Népal à l'aéroport
Prévoir une photo d'identité et remplir le formulaire de demande de visa que vous pouvez télécharger ou récupérer à votre arrivée à Kathmandu ;
auprès de l'ambassade du Népal à Paris
45 bis, rue des Acacias, 75017 Paris, tél. : 01 46 22 48 67). Prévoir dans ce cas deux photos d'identité, des euros en espèces, le formulaire de demande de visa rempli (reçu lors de votre inscription) ;
auprès d'un organisme spécialisé

Notre conseil
Prenez votre visa à l'aéroport à votre arrivée à Kathmandu. C'est la solution la plus simple et la moins onéreuse !
Vous voyagez avec des enfants Pour entrer au Népal, les enfants sont soumis aux mêmes obligations de passeport et de visa que les adultes, décrites ci-dessus. A noter : l'inscription de mineurs sur les passeports des parents est désormais impossible, les mineurs doivent être titulaires d'un passeport individuel. file:///Volumes/DD_Local/gprovent/Desktop/PDF%20Entree/T7AS.html (3 sur 8)20/09/11 10:06 LE TOUR DES ANNAPURNAS La possession de ce document, en cours de validité, est suffisante pour permettre au mineur de sortir du territoire français. — Pour les autres nationalités, se renseigner auprès des autorités consulaires du Népal dans votre pays.
Parcs nationaux, permis d'ascension, permis spéciaux
Un permis est nécessaire pour se rendre dans les parcs nationaux où se déroulent la presque totalité de nos circuits. Certaines régions (Dolpo, Manaslu…) et les ascension de sommets dits trekking peaks requièrent un permis
spécial dont nous devons faire la demande avant votre arrivée, accompagnée de plusieurs photos d'identité. Merci de nous communiquer dès votre inscription une photocopie couleur des pages administratives de votre passeport.
Voyage Népal - Bhoutan
— Temples, pagodes et Dzong (T7EM) :
• visa simple entrée Népal (voir ci-dessus) ;
• visa Bhoutan (voir dans les informations concernant le Bhoutan).
Népal
La santé
Vaccins
Aucun vaccin n'est obligatoire, mais certains sont fortement recommandés.
Soyez à jour des vaccinations classiques : diphtérie, tétanos, poliomyélite, fièvre typhoïde, hépatite A fortement conseillé. Pour certains sujets à risques : hépatite B, rage.
A noter : la vaccination contre la fièvre jaune est inutile (pas de fièvre jaune en Asie), mais exigée pour toute personne venant d'Afrique ou d'Amérique tropicale.
Paludisme
Un traitement antipaludéen n'est pas nécessaire pour un trekking au Népal. La plupart du temps, les treks se déroulent au-dessus de l'altitude de vie du moustique porteur (anophèle femelle) : 1 500 à 1 800 mètres. Aux altitudes
inférieures, en début et fin de circuit, les régions traversées ne sont en général pas infestées aux époques concernées. En revanche, nous vous recommandons d'utiliser des répulsifs efficaces pour les zones de basse altitude
(Chitwan), par exemple les produits de la gamme Insect Ecran, parmi les plus efficaces.
Dentiste et médecin
Nous vous recommandons d'effectuer une visite de contrôle avant votre départ.
Pour plus d'informations sur les précautions à prendre en matière de santé, vous pouvez consulter le site Internet du Service médical international :

Acclimatation et traitement préventif du mal d'altitude

Nous concevons nos itinéraires en respectant le mieux possible les "paliers d'acclimatation", soit une dénivelée maximale idéale entre deux "camps" de 300 à 400 mètres. Cependant les contraintes du pays peuvent exiger une
montée brusque. Un caisson hyperbare est fourni lors de tous les trekkings engagés en très haute altitude pour un traitement d'urgence en cas de mal aigu des montagnes (MAM).
Pour tous les circuits de trekking où la dénivelée est importante, il est préférable de vérifier avec votre médecin votre capacité à évoluer en altitude (consultations spécialisées en hôpital). Suivant les résultats, il pourra envisager un
traitement préventif au mal d'altitude (type Diamox).
Pour plus d'information, vous pouvez vous reporter à la brochure éditée par l'Association pour la recherche en physiologie de l'environnement (ARPE) ou au site Internet de l'association :
Nous vous conseillons également vivement la lecture de la page du site du MAE consacrée à la santé : excellent article sur le mal d'altitude et les conditions de rapatriement éventuelles. Extrait du site de l'ambassade de France au Népal, relatif aux assurances et prise en charge des frais de recherche : "Au Népal, tous les secours en montagne sont payants, ils peuvent prendre du temps à organiser et sont dépendants de la météo, les hélicoptères ne volant que dans de bonnes conditions. L'assurance relève de la responsabilité des particuliers. A défaut, ils doivent financer eux-même le coût des recherches et/ou du rapatriement. Au Népal, les hélicoptères ne décollent que s'ils ont la garantie d'être payés. Il est impératif de lire soigneusement les clauses du contrat d'assurance. Toutes les assurances voyages ne couvrent pas les frais de recherche et d'évacuation en montagne, en particulier celles allant avec l'utilisation d'une carte de crédit. Etre assuré pour un rapatriement implique le plus souvent uniquement la prise en charge du transfert à partir d'un hôpital vers la France. Cela ne couvre pas nécessairement les recherches en montagne et les frais d'évacuation vers un hôpital. De même, parfois, seuls les accidents sont couverts et non les maladies, comme le mal des montagnes. La garantie "neige et montagne" de la carte Visa ne permet pas d'avancer les frais de secours en montagne (sauf accord spécifique avec les professionnels locaux, ce qui n'est généralement pas le cas au Népal). La souscription d'une autre assurance est indispensable pour garantir aux compagnies privées d'hélicoptères le paiement des recherches en montagne et le retour vers Kathmandu. Une assurance de voyage peut également vous assurer pour votre voyage. Connaître et faire connaître les références de son contrat et les coordonnées de son assurance permet une intervention beaucoup plus rapide des secours : remplissez la fiche de renseignements mise à votre disposition sur le site de l'ambassade et donnez également ces renseignements à votre agence de trek." L'assistance que propose Allibert prend en charge les frais de secours en montagne en cas d'accident ou de maladie. Vous préparer à partir
Préparation physique
Pour profiter pleinement de votre voyage, n'oubliez pas d'entretenir votre forme une fois par semaine en marchant (15 km environ)si possible sur un parcours avec dénivelée (250 m/h) ou en pratiquant une activité sportive (1 h à
1h30).
Votre pharmacie individuelle
Celle-ci sera validée avec un médecin en tenant compte du terrain d'aventure et de l'éloignement propres à ce voyage. Elle contiendra :
— Un antalgique.
— Un anti-inflammatoire (comprimés et gel).
— Un antibiotique à large spectre.
— Un antispasmodique, un antidiarrhéique, un antiseptique intestinal, un antivomitif.
— Des pansements et double peau, des compresses, de la bande adhésive, du Steristrip, du tulle gras.
— Un antiseptique.
— De la crème solaire et de la Biafine.
— Des pastilles pour purifier l'eau.
— En complément : collyre, répulsif contre les moustiques, pince à épiler, somnifère léger et/ou boules Quies, veinotonique, vos médicaments personnels.
— Si indiqués dans la fiche pays (chapitre "santé") : traitements pour l'altitude (type Diamox) et contre le paludisme.
Votre guide Allibert disposera également d'une trousse de secours.
Votre équipement
L'ensemble de vos affaires est réparti entre un sac à dos porté pendant la marche et un sac de voyage avec cadenas transporté par l'équipe logistique sur place. Confié aux porteurs, il ne devra pas excéder 12,5 kilos par
personne.
Mise à disposition d'un sac pendant le trekking : à votre arrivée à Kathmandu, un sac de voyage (capacité 80 litres) sera mis à votre disposition. Vous pourrez y déposer vos affaires personnelles, votre sac de voyage pouvant
demeurer à la consigne de l'hôtel pendant votre absence. Ces sacs, dont le volume est étudié pour le transport à dos d'homme, conviennent bien aux porteurs. Nous vous invitons à les utiliser en lieu et place de vos propres sacs.
NB : nous vous conseillons de prendre votre duvet en bagage cabine et de mettre vos chaussures de randonnée à vos pieds. Votre départ en trekking en sera facilité en cas de retard dans l'acheminement des bagages.
Equipement de base
— Des sous-vêtements thermiques type Carline (séchage rapide).
— Des micropolaires.
— Une veste chaude en polaire type Polartec ou Windstopper (excellent rapport poids/isolation).
— Une veste imperméable et respirante type Goretex.
— Une cape de pluie.
— Un collant thermique type Carline.
— Des pantalons de montagne.
— Des chaussettes à l'excellente thermicité.
— Une paire de guêtres.
— Un bonnet ou une cagoule type Windstopper.
— Un chapeau, un foulard ou une casquette pour le soleil.
— De très bonnes lunettes de ski avec protections latérales ou des lunettes de glacier.
— Une paire de gants chauds et imperméables type Goretex.
— Une paire de gants de rechange.
— Une gourde (ou gourde poche à eau, pipette).
Chaussures et matériel technique
— Des chaussures légères, aérées, avec une bonne adhérence sur les différents terrains. (Exemples dans la gamme X-Hiking de Salomon : Epic Cabrio , Elios).
— Des chaussures imperméables, à tige montante et semelle offrant une bonne adhérence, type Contagrip ou Vibram. (Exemple dans la gamme Trekking Salomon : la Quest GTX).

— Une lampe frontale.
Exemple chez Petzl : la Tikka Plus.
— Des bâtons de marche télescopiques.
Couchage
— Un sac de couchage (température de confort – 5 °C/– 10 °C).
— Pour les départs de décembre, prévoir un duvet – 15 °C confort, ou – 10 °C avec un drap de duvet en fourrure polaire. La salle commune des lodges est chauffée, mais pas les chambres.
Bagages
— Un sac à dos équipé de bretelles larges et d'une armature anatomique réglable, d'une contenance de 35 à 40 litres, pour vos affaires de la journée.
Exemple chez Millet : le Hikker 38.
— Un sac de voyage de 80 à 100 litres, souple, transporté en journée par l'équipe de portage ou par véhicule.
Divers
— Des vêtements de rechange.
— Une paire de lacets de rechange.
— Un maillot de bain pour l'hôtel à Kathmandu.
— Des vêtements légers pour la vallée de Kathmandu.
— Une trousse de toilette et une serviette de bain.
— Du papier toilette.
file:///Volumes/DD_Local/gprovent/Desktop/PDF%20Entree/T7AS.html (4 sur 8)20/09/11 10:06 LE TOUR DES ANNAPURNAS — Un couteau de poche (en soute !).
— Quelques sachets plastique pour protéger vos affaires.
— Une aiguille et du fil.
— Une pochette antivol, à garder toujours sur soi, avec vos papiers d'identité, argent, attestations d'assurance, d'assistance.
Nos astuces
Pendant le vol, le sac à dos contient les choses fragiles (appareil photo.) ou utiles à vos premiers jours sur place (chaussures de marche, quelques vêtements, médicaments personnels avec ordonnance, etc.).
Prêt partez !
Séduit par ce voyage ? Pour concrétiser vos envies, il vous suffit de nous contacter.
Par Internet

Découvrez nos destinations et faites votre choix en vous appuyant sur nos fiches techniques.
Avantages :
— Réservez et payez votre voyage en ligne (paiement 100 % sécurisé).
— Frais de dossier (20 ) offerts.
— Préparez votre départ grâce à nos rubriques "Allibert pratique" et "conseils de guides".
Pour vous inscrire :
— Sélectionnez votre voyage et cliquez sur "réserver".
— Choisissez votre départ et indiquez le nombre de participants.
— Indiquez vos prestations supplémentaires.
— Saisissez vos coordonnées bancaires pour régler les 30 % d'acompte nécessaires à l'inscription.
— Terminez votre réservation en complétant les informations sur votre niveau sportif.
Vous recevrez automatiquement un accusé de réception de votre règlement, qui sera débité après validation de votre dossier par un conseiller en voyages.
Dans nos agences

Auprès de l'un de nos conseillers.
Par téléphone
En France : 04 76 45 50 50.
En Belgique : 02 526 92 90.
En Suisse : 022 849 85 51.
Nos conseillers en voyages répondent à vos questions, vous confirment la disponibilité des places pour votre voyage et les tarifs, vérifient les disponibilités des Services Plus (départ de province, hébergement individuel,
extensions, etc.).
Vous hésitez encore ? Vous pouvez préréserver votre voyage, sans engagement, pendant une période donnée.
A noter

— Frais de dossier offerts (15 ) pour toute inscription effectuée à plus de trois mois du départ.
— Découvrez nos bons plans à l'aéroport pour les hôtels et les parkings dans notre rubrique "Allibert pratique" sur notre site internet
Népal
La sécurité au Népal
Le Népal sort d'une longue période d'instabilité politique, marquée par la guérilla maoïste. Les différents partis d'opposition ont formé une coalition. Depuis le 28 mai 2008, une assemblée constituante est élue. Elle a proclamé
l'abolition de la monarchie et son remplacement par une république démocratique fédérale. Mais le chemin pour organiser une réelle démocratie demeure long.
La situation au Népal s'est considérablement améliorée depuis le printemps 2006. Avant cette ultime insurrection, certaines régions du royaume étaient à éviter, mais les zones de trekking principales (Annapurnas, Everest)
restaient tout à fait sûres. Désormais, dans toutes les provinces du royaume, l'apaisement est de rigueur, la vie a repris son cours normal, et l'instauration de l'assemblée constituante est de bon augure pour l'avenir. La plupart des
groupes paramilitaires ont déposé les armes. Cependant, voyager individuellement reste déconseillé, sous peine de se voir soumis à une extorsion de fonds par de soi-disant révolutionnaires. Les groupes d'agences reconnues ne
subissent pas ces demandes de "contributions volontaires". Bien entendu, en concertation avec le collectif Sécurité des tour-opérateurs d'aventure et notre partenaire local, nous maintenons notre vigilance afin de vous garantir un
niveau de sécurité exemplaire.
La sécurité
Aucune région du monde, aucun pays, ne peut être considéré comme étant à l'abri de risques pour les biens ou les personnes. En voyage, les sources de risque sont multiples : géophysique, transport, état sanitaire, criminalité ordinaire ou encore terrorisme. Nous nous engageons à identifier et à évaluer les risques liés aux voyages que nous proposons. Ainsi nous suivons en permanence l'actualité spécialisée : recherches personnelles, veille permanente des différents sites gouvernementaux, abonnement au flux d'information Sécurité sans frontières. Ces informations sont complétées et croisées par un échange continu avec nos spécialistes de régions, nos équipes locales, nos collègues voyagistes (au sein de l'association ATT-ATR et au-delà). Enfin, nous conduisons régulièrement des "missions sécurité", nous rendant sur place afin de rencontrer les conseillers de nos ambassades, les autorités locales, les spécialistes sécurité.Nous nous engageons également à vous informer de possibles risques sécuritaires, de manière transparente, sans nous laisser influencer par des facteurs parasites (économie, etc.), au mieux de nos connaissances. Il est cependant essentiel de rappeler que nous ne pouvons nous substituer à votre propre décision. En présence de risque avéré, nous nous réservons donc le droit de : — renforcer notre encadrement (pour les circuits accompagnés) ; — modifier l'itinéraire de nos circuits pour contourner une zone jugée risquée ; — fermer un circuit ou une destination pour une période plus ou moins longue lorsque nous estimons que le niveau de risque n'est pas acceptable. Votre sécurité et votre plaisir restent notre première priorité. Services Plus Allibert
Hébergement personnalisé Possibilité, moyennant un supplément, de bénéficier d'un hébergement individuel pour les nuitées en hôtel à Kathmandu (trois nuits). Supplément chambre individuelle : 155 . Il n'est pas possible de réserver à l'avance une chambre individuelle dans les lodges. Cependant, en fonction de la disponibilité dans chaque hébergement, vous pouvez en disposer moyennant une somme modique à régler sur place à l'hébergeur. Services Plus Allibert
Partez sur un autre vol Départs de province*, Bruxelles* ou Genève*
Sur demande et sous réserve de disponibilité au moment de la réservation, nous pouvons vous organiser un préacheminement depuis de nombreux aéroports.
Supplément () par rapport au tarif "départ de Paris" : Mulhouse
Ce supplément inclut le réajustement du prix du billet, les frais de dossier, gestion et envoi de billet (ou remise à l'aéroport), et sur place, l'accueil à l'aéroport et le transfert aéroport-hôtel à l'aller et au retour. * Sous réserve de : — disponibilité au moment de la réservation ; — modification des accords avec la compagnie depuis l'écriture de la fiche ; — selon la compagnie aérienne utilisée. Services Plus
Prolongez votre voyage
Départ anticipé et retour différé

Sous réserve de disponibilité au moment de la réservation, vous pouvez choisir de partir avant le groupe et/ou de rentrer plus tard. Il vous suffit de préciser les dates souhaitées lors de votre inscription. Dans le cas d'un départ
anticipé ou d'un retour différé, le rendez-vous ou la séparation avec le groupe se fait à l'hôtel dont les coordonnées sont précisées sur votre convocation. Coût de la modification : 50 par personne.
A noter : ce coût ne comprend pas le supplément éventuel demandé par la compagnie aérienne pour le retour différé et/ou le départ anticipé (si le vol modifié est dans une classe tarifaire supérieure à celle d'origine). Si vous
souhaitez un départ d'une ville de province et/ou un départ différent du groupe, il est donc essentiel de vous inscrire longtemps à l'avance. Plus vous vous y prenez tard, moins vous aurez de chance d'avoir de la place, et plus le
supplément risque d'être élevé.


Nuits supplémentaires à Kathmandu

file:///Volumes/DD_Local/gprovent/Desktop/PDF%20Entree/T7AS.html (5 sur 8)20/09/11 10:06 LE TOUR DES ANNAPURNAS Double avec petit-déjeuner Individuelle avec petit-déjeuner (prix par nuit/personne) (prix par nuit/personne) (ex. Royal Singgi)
— Suppléments demi-pension 18 /jour, pension complète 36 /jour.
— Transferts aéroport /hôtel : 10 par personne et par transfert.
Nuits supplémentaires à Pokhara

— Hôtel Kantipu deux étoiles, en double avec petit-déjeuner, par personne : 20 ; single : 33 .
— Hôtel Shangrila quatre étoiles, en double avec petit-déjeuner, par personne : 43 ; single : 85 .


Survol de l'Himalaya

N'hésitez pas à vous offrir un survol de l'Himalaya (Mountain flight), 45 minutes d'un vol inoubliable pour s'approcher de l'Everest. Un hublot par passager permet une observation optimale.
Coût 130 , à réserver et régler sur place. Tarif non contractuel, susceptible d'être modifié sans préavis par la compagnie aérienne. Ce prix n'inclut pas les deux transferts hôtel/aéroport/hôtel.
Si vous restez plusieurs jours sur place

Moins sportif, mais réellement digne d'intérêt : le Musée international de la montagne à Pokhara. — A Katmandu, séjournez une nuit à Bhaktapur, dans l'une des nombreuses guest-houses locales. Vous pourrez ainsi profiter d'une soirée calme dans ce site classé au patrimoine mondial de l'Unesco. Palais, cours et jardins s'apprécient mieux en soirée ou tôt le matin. Tarif hébergement en guest-house : 70 la chambre (double ou individuel avec petit-déjeuner). Transfert Kathmandu/Bhaktapur : 20 par personne. Les coordonnées de la guest-house vous seront communiquées après la réservation. Au Népal, le mot trekking prend toute sa signification. Imaginez un petit royaume montagneux, où la population se déplace exclusivement à pied. Des paysages étagés d'une grande diversité s'ouvrent sous vos yeux : rizières, gorges, villages, belles forêts, solitudes glaciaires et sommets prestigieux. Vous êtes au cœur des grands paysages himalayens ! Au fil des chemins, rythmés par de nombreuses manifestations de la vie religieuse (moulins, murs, drapeaux à prières, monastères.), vous rencontrez la population népalaise. Depuis des siècles, paysans, écoliers, moines, empruntent ces itinéraires très fréquentés jusqu'aux derniers villages habités. Que vous soyez passionné de culture, ou que vous souhaitiez gravir des sommets mythiques, le sanctuaire du trekking vous réserve bien des surprises ! ! Population
29,3 millions d'habitants. Superficie
Capitale
Villes principales
Biratnagar, Patan, Pokhara, Birgunj, Dharan. Points culminants
Everest (8850 m), Annapurna I (8091 m). népali (off.), hindi, anglais, dialectes. Religions
hindouisme (81 %), bouddhisme (11 %), islam (4 %), autres (4 %). Décalage horaire
par rapport à la France, trois heures et demie de plus d'avril à octobre, quatre heures et demie de novembre à mars. Géographie
Petit pays long de 800 kilomètres pour environ 200 kilomètres de large, le Népal, en forme de trapèze, est enclavé entre l'Inde et la Chine avec lesquelles il partage 2 810 kilomètres de frontières. Le Népal peut être divisé en trois
zones grossièrement orientées d'est en ouest : la zone montagneuse, la zone des collines et les plaines du Teraï. L'altitude varie de 60 mètres dans le Teraï à 8 850 mètres (Everest).
Climat
Le Népal est soumis à un régime de mousson qui conditionne le choix des zones de trekking en fonction des saisons :
— le printemps, de mars à fin mai, est idéal pour assister à l'explosion de la végétation, notamment des rhododendrons, autour des Annapurnas et vers le camp de base de l'Everest. Le ciel est généralement dégagé en matinée, la
nébulosité marquée dans l'après-midi. Plus on avance vers le mois de mai (mousson), plus les nuages s'élèvent tôt ;
— l'été, de juin à fin septembre, permet de découvrir les régions du Mustang et du Dolpo, seules parties du Népal à l'abri de la mousson ;
— l'automne, de mi-octobre à mi-décembre, offre des conditions optimales pour les treks et les expéditions dans tous les massifs. Beau temps en général, plus froid en altitude à l'approche de l'hiver (possibilité de neige). Depuis
plusieurs années, nous constatons un net décalage de la mousson, avec des précipitations encore abondantes en octobre. La période idéale va de novembre à la mi-décembre, les chances de beau temps sont plus grandes, et les
prix, plus attractifs ;
— 'hiver, de mi-décembre à fin février, le froid est sec, le ciel dégagé, l'ensoleillement important. De nombreux avantages sans l'affluence touristique. A titre d'exemple, températures relevées lors du franchissement du col du
Thorong La sur le tour des Annapurnas à Noël 2008 : – 15 °C au petit jour et – 12 °C au col proprement dit. Pas de neige sur le sentier.
Economie
Le Népal, avec 30,9 % de la population en dessous du seuil de pauvreté (moins d'un dollar par jour, chiffres 2004) est l'un des pays les plus pauvres et les moins développés du monde, en progression toutefois puisqu'en 1996 ce
pourcentage s'élevait à 41,8. Selon la banque mondiale, le PNB du Népal le classe parmi les 10 pays les plus pauvres du monde, mais, grâce à l'aide internationale et aux organisations mondiales, l'espérance de vie d'un Népalais
est désormais de 67 ans en moyenne.
L'économie du Népal se répartit entre l'agriculture, fournissant un emploi à plus de 80 % de la population pour 33,7 % du PIB, l'industrie, 16,7 % du PNB, qui consiste principalement dans le traitement des produits agricoles
comme le jute, la canne à sucre, le tabac et les céréales, et les services, qui représentent 49,6 % du PIB, le tourisme étant la première source de devises et un facteur important de croissance.
Depuis l'abolition de la monarchie le 28 mai 2008, le Népal est une république parlementaire de type fédéral. La Constitution provisoire, adoptée en 2007, doit être remplacée par une constitution définitive. Selon le texte voté par
560 membres de l'Assemblée constituante (seulement quatre votes contre), le Népal devient un Etat indépendant, indivisible, souverain, laïc et une république démocratique.
Société
La densité de population, majoritairement rurale (87 %), est d'environ 198 habitants au kilomètre carré, mais la plupart des Népalais vivant dans le Teraï et la vallée de Kathmandu, la densité de population est plus importante dans
ces zones.
Le Népal, pays très diversifié dans ses paysages comme dans sa population, a subi au cours des siècles l'influence de ses voisins. La population est constituée de nombreuses ethnies différentes. Une première distinction se fait
entre Indo-Népalais, d'origine indienne et de religion hindouiste, et Tibéto-Népalais, d'origine sino-tibétaine et de religion bouddhiste. Ces deux populations principales sont elles-mêmes divisées en différentes ethnies. Le système
de castes transmis il y a des siècles par les immigrants indiens, officiellement aboli en 1963, demeure très présent dans la société traditionnelle et reste très influent dans les faits. Les traditions patriarcales discriminatoires, pour la
plupart empruntées à l'Inde et à la Chine, font des filles et des femmes une classe inférieure. La venue au monde d'un garçon sera grandement plus appréciée que celle d'une fille !
Coupures d'électricité et Internet
Depuis l'automne 2008, l'approvisionnement en électricité dans la vallée de Katmandou s'avère minimal, entraînant 10 à 16 heures de coupure de courant quotidiennes ! Le manque d'infrastructures énergétiques et la
surpopulation due à l'exode rural expliquent cette situation. L'utilisation intensive de groupes électrogènes permet de pallier en partie cette carence. Mais une capitale d'un million d'habitants ne peut vivre normalement dans ces
conditions. Si vous ajoutez une connexion Internet très lente (souvent en 56 kB !), vous imaginez sans peine les difficultés d'organisation rencontrées pendant la haute saison touristique.
Nos partenaires locaux font de leur mieux dans ces conditions épiques, mais un peu de compréhension et de tolérance de votre part sont indispensables.
Peut-on rapporter tous types de souvenirs ?
Faire l'acquisition d'objets religieux authentiques et/ou d'objets d'art antiques est strictement réglementé. Mais vous trouverez dans toutes les boutiques de très belles reproductions à des tarifs raisonnables : thangkas (peintures
religieuses), statues de Bouddha et tapis tibétains méritent votre intérêt. Les commerçants tibétains marchandent peu (10 % au maximum). Les Népalais ou Cachemiris (ils sont nombreux) pratiquent des prix plus élevés, mais on
peut aller jusqu'à 30 % de remise.
De l'usage du téléphone satellite au Népal
Les téléphones satellites les plus courants (Thuraya) fonctionnent avec trois satellites en orbite géostationnaire autour de la terre. Au Népal, on ne peut capter qu'un seul satellite, qui se trouve au-dessus du golfe Persique. Une
communication SAT nécessite un espace dégagé : bâtiments, arbres ou montagnes (!) sont à éviter.
Après plusieurs essais en situation au Népal, nous pouvons dire ceci : dans la pratique, pour établir une communication satellite, il faut pointer le téléphone très précisément dans la direction du golfe. La moindre déviation fait
perdre de l'intensité au signal. Si l'on se trouve dans une vallée encaissée, la communication devient donc moins facile, ou plus aléatoire, ou parfois impossible.
Aujourd'hui, nous équipons plusieurs de nos groupes au Népal d'un téléphone satellite pour des raisons de sécurité. Cela ne signifie pas que le guide puisse entrer en contact avec Katmandou immédiatement de tous les points du
circuit.
Namaste !
Namaste est une expression que l'on utilise pour vous saluer partout et en toute occasion, qui veut dire aussi bien bonjour, bienvenue, heureux de vous rencontrer, au revoir, bonne route, à bientôt, etc.
Mais la signification exacte de cette formule est, très précisément : "Que l'ensemble de vos qualités soient bénies et protégées des dieux." Mains jointes et en s'inclinant, c'est ainsi que vous serez accueilli à travers tout le Népal.
Lorsqu'on veut honorer tout particulièrement la personne à qui l'on s'adresse, namaste devient namaskar, qui marque une plus grande déférence.
Vaches sacrées
file:///Volumes/DD_Local/gprovent/Desktop/PDF%20Entree/T7AS.html (6 sur 8)20/09/11 10:06 LE TOUR DES ANNAPURNAS Vous en verrez quelques-unes errer dans les rues de Katmandou. Nourries par tout le monde, elles appartiennent à des paysans qui viennent les chercher tous les soirs. Quand elles sont vieilles, leurs propriétaires les laissent
vagabonder en toute liberté. Si les Népalais ne les mangent pas, ils se consomment en revanche la viande de buffalo (buffle d'eau). Les gens de haute caste se contentent, eux, de poulet ou de chèvre, quand ils ne sont pas
simplement végétariens.
Attention, si vous pilotez vous-même une moto, heurter une vache peut vous conduire en prison. Et cela, même si la vache dort au beau milieu de la route ; donc, prudence !
Le festival de Dasain
A la fin du mois de septembre ou au début du mois d'octobre selon le calendrier lunaire,
Dasain, la plus grande fête du Népal, donne lieu à des festivités très populaires, un peu comme Noël chez nous. La fête dure une dizaine de jours. Les enfants confectionnent à cette occasion de magnifiques cerfs-volants. Le
dernier jour, ont lieu de nombreux sacrifices d'animaux : béliers, boucs, buffles, coqs et canards. Ces manifestations et le joyeux tohu-bohu qu'elles provoquent occasionnent parfois quelques retards : soyez indulgents à cette
période de l'année.
Que doivent prévoir les amateurs de photos ?
Pour les appareils numériques, prévoyez une autonomie suffisante, car il n'est pas toujours possible de recharger les batteries, et un adaptateur pour les prises électriques.
Comment se faire comprendre au Népal ?
A l'exception des porteurs, notre équipe locale parle l'anglais. En toute situation, votre guide francophone sera là pour vous aider à communiquer. N'oubliez pas également d'apprendre quelques mots clés !
Quelques mots utiles
Apprendre quelques mots clés vous permettra de gagner le respect de vos interlocuteurs, et de rendre plus agréables vos échanges avec les Népalais. Alors n'hésitez pas à faire l'effort d'utiliser les expressions suivantes :
Bonjour et au revoir : namaste (mains jointes et inclinaison de la tête plutôt que poignée de main).
Oui : ho. Non : hoïna.
Dhanyabaad, qui pourrait se traduire par "merci", n'est pas un mot adapté pour remercier dans la vie courante. Il s'utilise dans une situation exceptionnelle, comme une marque de politesse très appuyée.
On utilise peu de formules de politesse au Népal. Il s'agit plutôt de gestes de respect, par exemple lorsque vous rencontrez un Népalais avec lequel vous souhaitez engager la conversation : mains jointes, mouvement de tête.
Vous pouvez demander à votre guide de vous apprendre quelques mots usuels, votre voyage n'en sera que plus riche. Et puis souriez, c'est souvent le meilleur moyen d'avoir de bons contacts !
Vous rencontrerez sur votre chemin de nombreux édifices religieux. Voici la signification des principaux :
- le chorten symbolise l'image de Bouddha. Il contient souvent des reliques sacrées ;
- les murs de Mani portent le mantra (prière) Om Mani Padme Um, gravé en sanscrit ;
- enfin, sonam, également un prénom courant, signifie le mérite religieux qui s'obtient en contournant les édifices religieux par la gauche et en offrant de nouvelles pierres de Mani.
Site Internet
http://fr.wikipedia.org/wiki/Népal
Guides
Népal, Susanne von der Helde, Nelles.
Népal, Lonely Planet.
Objectif aventure Népal, Arthaud.
Le grand guide du Népal, Bibliothèque du voyageur Gallimard.
Récits
Au cœur des Himalayas, Alexandra David-Néel, Payot.
Dans les montagnes d'Asie, Wilfred Thesiger, Hoëbeke.
Chroniques himalayennes, Jean-Michel Asselin, Glénat.
Le secret sauvage, Stanislas de Hadalt, Actes Sud.
Le léopard des neiges, Peter Matthiessen, L'Imaginaire Gallimard.
Littérature
Nouvelles du Népal et d'ailleurs, Cathy Caudart, éditions Transhumances.
Les Tambours de Katmandou, Gérard Toffin, Poche.
Ombres et fantômes du Népal, Marie-Christine Cabaud, L'Harmattan.
Le regard de la Kumari, Marie-Sophie Boulanger, Presses de la Renaissance.
Ouvrages illustrés
Carnets d'un peintre au Népal, Patrick Jager, Glénat.
Inde-Népal, carnets de voyage, Loïc Barreau, Géorama.
Ella Maillart au Népal, Daniel Girardin, Actes Sud.
Sherpa Sherpani, Henri Sigayret, Glénat.
Népal, vision d'un art sacré, Suzanne Held et Gilles Béguin, Hermé.
Carte
Népal, 1/1 500 000e et 1/480 000, Nelles Maps.
Népal, 1/750 000, IGN.

Une histoire de passion
La réussite d'Allibert au Népal est intimement liée à notre histoire avec l'agence népalaise Thamserku Trekking, aujourd'hui très renommée, fondée en 1989 par la famille de Sonam Sherpa. Tout commence en 1985 quand les
deux guides fondateurs, Philippe Allibert, puis Jean-Luc Poulat, vont successivement au camp de base de l'Everest. C'est ensuite la rencontre de Jef Tripard, guide de haute montagne et cofondateur de la société Allibert, et de
Tendi Sherpa en 1987 à l'aéroport de Lukla, qui est à l'origine de cette belle aventure.
Nés dans une famille modeste d'un village du Khumbu, Tendi et ses deux frères, Tashi et Sonam Sherpa, ont eu la chance d'être scolarisés. Après avoir travaillé tous trois comme sirdars, ils décident de monter leur propre agence
à Kathmandu, Thamserku Trekking.
Avec eux, Allibert innove et, dès 1989, Simone Allibert met en place avec Sonam les premières enquêtes de satisfaction. Dès 1992, compte tenu des compétences locales, ce sont des guides népalais qui conduisent les groupes
sur certains treks.
La double première française au Népal (Puntha Hiunchuli, 7246 m, et Kang Tokal, 6250 m) réalisée en 1996 par Philippe Allibert et Jef Tripard n'a fait qu'entretenir notre lien particulier avec ce pays !
Aujourd'hui, c'est Sonam qui s'occupe tout particulièrement d'Allibert et continue à s'investir à nos côtés pour l'amélioration permanente des circuits, la formation des guides et les conditions de travail des équipes locales. De plus,
Didier Mille, notre responsable Asie Himalaya, guide de haute montagne, qui connaît Sonam depuis 1986, partage avec Thamserku Trekking la même approche du trek. Cette complicité nous permet de rester réactifs aux
événements et innovants.
Les actions du tourisme responsable
De longue date, nous nous impliquons dans une démarche responsable au Népal. Voici quelques-unes de nos actions dans ce pays.
— 1994 : édition du guide de l'association France-Népal.
— 1996 : avec Solidarité Enfants Népal, reconstruction de l'école de Pangboche.
— 2002 à 2004 : envoi de tenues complètes de montagne ou de chaussures de trek pour équiper les porteurs (avec les Ecoles du ski français et Salomon).
— 2003 : participation au nettoyage du camp de base du Dhaulagiri, organisé par l'association Dhaula guéri.
— 2006, une formation technique de sept jours a été assurée pour les porteurs d'altitude par Bruno Douillet, guide-formateur Allibert, afin de renforcer leurs compétences dans les techniques d'alpinisme, et donc d'améliorer
sécurité et qualité de nos voyages trekking peaks et expéditions.
— 2009, notre responsable Asie a réalisé une formation avec 15 accompagnateurs népalais autour des Annapurnas. En collaboration avec le projet solidaire de Rando-Planet, association œuvrant en faveur des habitants démunis
des pays traversés, nous avons distribué des vêtements chauds, des fournitures scolaires et des jeux aux enfants du village de Boghara.
— 2011, 16 guides Allibert népalais ont participé à une formation de cinq jours dans les locaux de la fondation Pasang Lhamu à Kathmandu, encadrés par des guides et accompagnateurs Allibert expérimentés.
Depuis toujours, Allibert est attentif aux conditions de travail des porteurs : distribution de tenues chaudes, gants, lunettes. pour les voyages en altitude, limitation à 30 kilos et contrôle des charges au départ de chaque voyage.
Dans le cadre de l'opération "0ne day one tree" menée par l'association Himalyan Trust fondée par Sir Edmund Hillary en 1990, Allibert, via Globetrekkeurs, plante un jeune arbre par jour de trekking et par trekkeur dans la région
de l'Everest. En 2011, nous avons ainsi planté environ 6 000 jeunes arbres.
Pour suivre toutes nos actions de tourisme responsable, rendez-vous sur notre site : www.allibert-trekking.com/84-tourisme-responsable-equitable.htm Le respect des us et coutumes
— Se déchausser avant d'entrer dans tous les monuments religieux et dans les maisons, en prenant soin de placer ses chaussures semelle sur la terre.
— Ne jamais pénétrer dans une cuisine.
— Contourner les stupas dans le sens des aiguilles d'une montre.
— Le feu est sacré, éviter d'y jeter les déchets.
— Ne pas manger dans l'assiette ni boire dans le verre d'autrui, considéré comme rituellement pollué. Dans le cas d'une bouteille commune, boire "à la régalade" et non directement à la bouteille.
— Si vous décidez de suivre la coutume locale en mangeant le plat national (dal bath) avec la main, utilisez la droite.
— Il est discourtois de désigner quelqu'un ou même une statue du doigt.
— Lorsque vous vous asseyez, évitez d'étendre vos jambes et de diriger vos pieds vers quelqu'un (entraînez-vous à vous asseoir en tailleur !).
— Le merci n'existe pas ! Par ailleurs, si vous offrez un cadeau, il ne sera jamais ouvert devant vous, cela pour vous éviter une déception si ce cadeau ne plaît pas.
— Les hommes peuvent se déplacer en short et tee-shirt, mais jamais torse nu. Les femmes éviteront les tenues provocantes et les shorts.
— Les démonstrations d'affection en public, pour un couple par exemple, ne sont pas de mise.
— Les Népalais posent beaucoup de questions, n'en soyez pas offensé.
— Ne pas oublier qu'un hochement de tête de gauche à droite (ou le contraire) signifie "oui, d'accord".
— Comme un peu partout en Asie, l'habitude est de se lever tôt et de se coucher tôt.
— Evitez certains contacts corporels (ne jamais caresser la tête d'un enfant, serrer la main d'une femme).
— Il est habituel de faire une offrande de quelques roupies dans les sanctuaires et temples visités.
Les conseils de Sonam, notre partenaire au Népal
file:///Volumes/DD_Local/gprovent/Desktop/PDF%20Entree/T7AS.html (7 sur 8)20/09/11 10:06 LE TOUR DES ANNAPURNAS — Sachez renoncer aux feux de camp, destructeurs et consommateurs de bois. La déforestation est un drame écologique et économique au Népal. — Dans les circuits avec hébergement en lodge, faites le plein des gourdes dans les points "Safe drinking". Cela évite de purifier l'eau avec les pastilles ou d'acheter des bouteilles qui doivent être redescendues, vides, à dos d'homme. La préservation de l'environnement
De la plaine du Teraï aux montagnes himalayennes, les paysages s'étagent de 100 mètres à plus de 8 000 mètres d'altitude, offrant ainsi une impressionnante variété. La végétation, adaptée à chaque milieu, est le reflet de cet
étagement : des jungles luxuriantes aux milieux d'altitude, en passant par les forêts d'acacias, magnolias ou rhododendrons odorants. Les cultures, notamment les rizières, marquent fortement ces paysages.
Pour conserver ce patrimoine naturel d'exception, essayons d'être des voyageurs responsables :
— Laissons les espaces naturels que nous traversons aussi propres que possible, y compris nos campements.
— Consommons de l'eau naturelle traitée avec des pastilles (type micropur) afin d'éviter les bouteilles plastique et de minimiser la pollution.
— Evitons la cuisine au feu de bois, et évitons les feux d'agrément.
— Evitons de laisser les déchets de nos voyages dans les zones rurales, les villes petites et moyennes. Et rapatrions les déchets difficilement triables et recyclable (piles, plastiques, lingettes.) dans les grandes villes.
— Evitons de trop nous approcher de la faune, il ne faut surtout pas oublier que nous sommes seulement invités dans son propre territoire.
— Préservons la flore car celle-ci est la source de vie des animaux et des hommes.
— Evitons de prélever des objets archéologiques ou culturels à valeur historique ou symbolique unique.
— Economisons l'eau et évitons de souiller les points d'eau notamment avec les produits d'hygiène (savon, gel douche, etc.).
— Evitons de rapporter des souvenirs qui font partie du patrimoine naturel.
— Economisons l'énergie en logeant chez l'habitant, car quand nous bénéficions de l'électricité, c'est souvent une chance.
— Utilisons les toilettes parfois prévues dans les campements ; s'il n'y en a pas, éloignons-nous absolument des sources d'eau. Dans la nature, brûlons, sans risque d'incendie, notre papier hygiénique après usage.
— Respectons les règles des parcs nationaux.
Nous vous invitons par ailleurs à télécharger la charte éthique du voyageur : http://www.allibert-trekking.com/320-environnement-responsable-durable.htm. Comment participer à la préservation de l'environnement et au développement de la population locale de votre destination ?
Etes-vous soucieux de l'effet de votre empreinte écologique ? Soyez partie prenante des actions associatives que nous effectuons en collaboration avec Globetrekkeurs - démarche pour un tourisme responsable afin de préserver
l'environnement et de permettre le développement des populations locales.
Vous pouvez compenser le CO2 lié à votre transport aérien et participer à la réduction de l'effet de serre en versant un montant symbolique à l'association Globetrekkeurs dont le but est de donner plus d'ampleur aux projets de
compensation menés par Allibert, notamment l'intégration des techniques d'architecture solaire passive et la formation des artisans locaux dans le cadre du projet Himalaya indien en association avec le Geres. Si vous désirez y
participer, voici le montant de la compensation pour un vol aller et retour vers le Népal : Paris-Kathmandu, 77 .
Vous pouvez également, et de la même façon, participer au développement social et humain de la population locale de vos destinations préférées, il suffit de consulter notre site
http://www.allibert-trekking.com/94-tourisme-responsable-equitable.htm.
Un geste de votre part = un environnement mieux préservé et plus d'actions de tourisme responsable réalisées.
file:///Volumes/DD_Local/gprovent/Desktop/PDF%20Entree/T7AS.html (8 sur 8)20/09/11 10:06

Source: http://www.ccas.fr/kiosque/T7AS_nepal_Allibert_2011.pdf

Rx$10$40$60.xls

Rx $10 / $40 / $60 Prescription Drug Summary How To Use The Prescription Drug CardTo ensure the highest level of benefits please select an ODS participating network pharmacy. We can help you find an in-network pharmacy, please visit usonline at odscompanies.com or call ODS Pharmacy Customer Service. Your ODS member identification card (ID) will provide participating pharmacies theinformation necessary to process your claim and allow you to access your Rx benefits at the point of service. Please remember to present your ODS ID card toensure your pharmacy has the most current benefit detail loaded in their system.

gbiomed.kuleuven.be

Metab Brain Dis (2010) 25:369–374DOI 10.1007/s11011-010-9218-6 Changes in regional brain volumes in social anxiety disorderfollowing 12 weeks of treatment with escitalopram Naseema Cassimjee & Jean-Pierre Fouche & Michael Burnett & Christine Lochner &James Warwick & Patrick Dupont & Dan J. Stein & Karen J. Cloete & Paul D. Carey Received: 23 April 2010 / Accepted: 24 August 2010 / Published online: 10 November 2010