Need help?

800-5315-2751 Hours: 8am-5pm PST M-Th;  8am-4pm PST Fri
Medicine Lakex
medicinelakex1.com
/f/files.au-mot-pres.webnode.fr1.html

Dans la pharmacie en ligne Viagra-représenté Paris large éventail de la dysfonction érectile anti-plus consommée. Générique Levitra (vardenafil), Cialis (tadalafil) et achat viagra pour homme, dont le prix est acceptable pour tous les budgets.1

Yo no soy un gran amante de pedir medicamentos por internet. Pero a veces la necesidad de herramientas, que en las farmacias regulares o no, o rara vez cialis generico Recibes como un paquete, todo montado y embalado.

Art de yasmina reza (fiche de lecture)

Résumé • Étude des personnages • Clés de lecture • Pistes de réflexion Tout ce qu'il faut savoir sur Art de Yasmina Reza ! Retrouvez l'essentiel de l'œuvre dans une fiche de lecture complète et détail ée, avec un résumé, une étude des personnages, des clés de lecture et des pistes de réflexion.
Rédigée de manière claire et accessible, la fiche de lecture propose d'abord un résumé chapitre par chapitre du roman, puis s'intéresse aux trois personnages de la pièce : Marc, Serge et Yvan, qui font preuve de trois approches différentes du réel. On étudie ensuite l'usage du monologue chez Reza, la mise en scène de la futilité et le genre de la pièce, entre comédie et drame, avant de commenter le regard caustique porté sur la société. Enfin, les pistes de réflexion, sous forme de questions, vous permettront d'al er plus loin dans votre étude. Une analyse littéraire de référence pour mieux lire et comprendre le livre ! LePetitLittéraire.fr, une collection en ligne d'analyses litté- raires de référence :• des fiches de lecture, des questionnaires de lecture et des commentaires composés • sur plus de 500 œuvres classiques et contemporaines ISBN 978-2-8062-1254-2 • . le tout dans un langage clair et accessible ! Connectez-vous sur lePetitLittéraire.fr et téléchargez nos documents en quelques clics.
simplifiez-vous la lecture simplifiez-vous la lecture Excerpt of the full publication Excerpt of the full publication YASMINA REZA Rédigée par Salah El Gharbi, maitre-assistant à l'Institut Supérieur des Langues de Tunis
Née en 1959 à Paris d'un père russo-iranien et d'une mère hongroise, Yasmina Reza est aujourd'hui l'auteur français contemporain le plus joué dans le monde. Passionnée de théâtre, et après avoir obtenu une licence de sociologie et un diplôme d'études théâtrales, elle s'inscrit en 1984 au cours Jacques Lecoq. Sa première pièce, Conversations après un enterrement, lui vaut le « Molière » du meilleur auteur en 1987. Mais, c'est surtout grâce à Art qu'elle se fait connaitre.
Elle est aussi l'auteur de trois romans dont Une désolation, de deux textes autobiographiques et d'un récit-reportage réalisé sur la campagne électorale de Nicolas Sarkozy, en 2007 « L'aube, le soir ou la nuit » (Flammarion). Reza est aussi actrice, metteur en scène de théâtre et de • Née en 1959 à Paris
• Écrivaine, actrice et metteur en
scène de théâtre

UN AFFRONTEMENT AUTOUR DE L'ART
• Quelques-unes de ses œuvres :

(1983-1984), pièce de théâtreArt (1994), pièce de théâtre Créée en 1994 à la Comédie des Champs Élysées avec Fabrice Luchini, Une désolation (1999), récit Pierre Arditi et Pierre Vaneck, dans une mise en scène de Patrice Kerbrat, Art est la pièce la plus impersonnelle de tout le théâtre de Yasmina Reza qui compte sept pièces. Dès sa création, cette comédie reçut un accueil triomphal du grand public. Traduite en une trentaine de langues, elle fut jouée dans presque 57 pays et obtint de prestigieux prix aussi bien en France (deux « Molières ») qu'à l'étranger (Le « Tony Award du meilleur auteur » en 1998).
Excerpt of the full publication 1. RÉSUMÉ
L'action de la pièce se déroule dans trois espaces identiques, les appartements des trois personnages, espaces différenciés
par la présence de l'Antrios, un supposé tableau de maitre, chez Serge ; « un tableau figuratif représentant un paysage de
Carcassonne vu d'une fenêtre » chez Marc ; et la « Croûte » chez Yvan.
Cette pièce avec ses 17 séquences de longueurs variables raconte l'histoire de trois amis, très liés depuis plus de quinze
ans dont l'amitié sera ébranlée un jour à l'occasion de l'achat par Serge d'un tableau monochrome blanc payé au prix
fort
.
1-6 : Les six premières séquences qui servent de scène d'exposition à l'intrigue sont faites de l'alternance de monologues
et de dialogues entre Serge et Marc
. D'une part, les monologues nous éclairent sur l'identité, le statut social et les
motivations des différents protagonistes, les dialogues mettent en scène les deux amis dans une situation de tension
ascendante à propos d'un tableau
que le premier vient d'acheter pour une somme que le second juge disproportionnée
par rapport à sa valeur esthétique.
En effet, dès la séquence 2, l'action repose sur l'opposition de deux attitudes : alors que Serge « réjoui », fier d'avoir fait
une bonne acquisition
, dans l'attente d'une approbation, cherche à mettre en avant la valeur de l'Antrios ; Marc, qui ne
voit pas le lien entre la qualité esthétique du tableau et sa valeur marchande, insiste sur l'absurdité de l'acte accusant
son ami de se piquer d'art
. L'absence d'un « savoir partagé » sur l'art contemporain engendre une communication tendue
entre les deux amis qui les mène dans une impasse. C'est alors que Marc décide de s'en « référer à Yvan » qui est un ami
commun.
7-9 : La séquence 7, l'entrée en scène d'Yvan, constitue un tournant dans l'évolution de l'intrigue, et une ouverture
qui fait sortir l'action de l'impasse dans laquelle se trouve l'affrontement entre Serge et Marc. Toutefois, au lieu de
favoriser le dialogue et dissiper les malentendus
, l'apparition d'Yvan, qui se présente avec sa situation sociale instable,
son absence de prétentions intellectuelles, et la fragilité de son caractère, ne fait que relancer l'action.
En se rendant chez Yvan, Marc cherche à obtenir l'adhésion de son ami à son point de vue. Si, dans un premier temps, Yvan
se laisse piéger par Marc, il finit par se rétracter et cherche à dédramatiser, voulant jouer maladroitement le médiateur.
Miné par la curiosité, il rend visite à Serge pour voir le tableau et donne l'impression d'être séduit par l'acquisition de son
ami, attitude qui lui vaudra, par la suite, les réprimandes de Marc. Cette situation ne fait qu'accentuer le malaise d'Yvan
dans son statut d'arbitre, cherchant
à renouer le dialogue entre ses amis.
10-12 : Les trois monologues qui constituent une sorte de pause dans l'action disent les limites de la communication
des duos
et servent de transition à la scène 13. Les personnages y sont montrés comme tournés vers eux-mêmes : Yvan
simule un dialogue avec sa mère, Serge rumine sa déception à cause de l'attitude hostile de Marc. Enfin, ce dernier
cherche à prendre du recul par rapport à sa propre position vis-à-vis de son ami.
13-15 : Symétriques aux séquences 4,5 et 6, les séquences 13, 14 et 15présentent Serge et Marc qui attendent leur ami Yvan
pour aller au cinéma avant de passer au restaurant pour diner, dans des postures contraires à celles du début de la pièce.
En effet, dans la séquence 13, alors que Marc change d'attitude et fait preuve de modération, Serge se montre agressif
et recentre l'enjeu du dialogue sur un autre objet, le livre de Sénèque qui devient le lieu de la discorde entre les deux
amis
. L'absence d'Yvan se présente comme une source de frustration. En effet, le retard d'Yvan prive les deux autres
protagonistes d'un témoin devant qui ils peuvent se donner en spectacle.
Excerpt of the full publication Tout en contribuant au piétinement de l'échange, cette séquence marquée par l'absence d'Yvan et suivie de deux
monologues permet à Yasmina Reza de retarder la réunion du trio et par conséquent, le moment de la confrontation
tout en accentuant l'intérêt dramatique. L'auteur prépare ainsi la scène capitale de la pièce, cel e de la séquence16.
La séquence 16, la plus longue de la pièce, représente le moment fort du drame avec la présence des trois personnages
sur scène. Elle comporte trois sous-séquences :
L'entrée en scène d'Yvan : cherchant à justifier son retard, Yvan se lance dans une logorrhée (flux de paroles inutiles) qui
s'étend sur presque trois pages, dans laquelle il fait un récit confus et tentaculaire, construit à partir de l'emboitement
de micro-récits mettant en présence des faits hétéroclites et des personnages multiples (Catherine sa fiancée, sa
belle-mère, sa propre mère…. Cette longue intervention d'Yvan constitue une sorte de mini-drame au sein du drame.
Devenu la cible des sarcasmes de ses amis, ce personnage cherche à détourner leur attention en orientant l'échange sur
l'Antrios.
L'escalade : après le départ d'Yvan, la relation entre Serge et Marc connait une période d'accalmie. Le retour inopiné
d'Yvan relance l'action. Ce dernier va être pris à parti par ses deux amis jusqu'au moment où Serge décide de sortir le
tableau de scène. Ce geste ne tarde pas d'alimenter la tension entre les deux amis, laquelle augmente graduellement, et
la discussion dégénère quand Serge évoque Paula, l'amie de Marc. Au moment où ce dernier s'emporte et « se jette sur
Serge » « Yvan se précipite pour s'interposer »et reçoit un coup.
L'apaisement : après un échange sur l'amitié, les malentendus se dissipent et les deux amis se rapprochent l'un de l'autre
aux dépens d'Yvan qui se trouve rejeté. Pour faire preuve de sa bonne foi, Serge fait semblant de sacrifier sa toile, objet
du litige
, en demandant à Marc de dessiner dessus. La profanation de la toile consacre la cohésion du groupe et le
triomphe de l'amitié
, avec la répartition des tâches : Serge est l'auteur de l'initiative, Yvan fournit l'outil (le stylo), Marc
se charge de l'exécution. La parole qui semble être insuffisante et impuissante tarit progressivement pour laisser la
place aux gestes
.
La séquence 17 qui se présente comme une sorte d'épilogue met en scène le groupe en train de restaurer la toile. Cette
action s'accompagne des trois monologues des différents protagonistes : il s'agit de trois énoncés avec des tonalités
différentes
rendant compte du rétablissement du pacte d'amitié entre les trois personnages.
Excerpt of the full publication 2. ÉTUDE DES PERSONNAGES
La pièce met en présence trois personnages masculins avec des histoires différenciées symboliquement par la présence
de trois tableaux
, l'expression de trois approches du réel : Avec son tableau sans relief, Marc est à mi-chemin entre
l'excentricité de Serge qui cherche à épater ses amis avec son « Antrios », et le caractère émotif d'Yvan qu'incarne « la
« Croûte », objet qui lui rappelle le souvenir de son père et a, par conséquent, une valeur affective.
Il est ingénieur et vit avec Paula. C'est le seul qui évolue réel ement dans la pièce. Au début de la comédie, on le voit
s'attaquer à son ami au nom de la raison et du bon sens
. À la fin, il se convertit à l'irrationnel avec son regard nouveau
sur la toile et sa lecture poétique de l'œuvre picturale.
C'est un dermatologue. Il est divorcé et a un enfant. Amateur d'art moderne, il cherche à être « un homme de son
temps
» (p. 228). Il suit le mouvement intellectuel de son époque et affiche une grande curiosité et une connaissance de
la culture artistique et livresque
.
Employé dans une papèterie appartenant à sa future belle-famille, il est fiancé à Catherine et se prépare au mariage. Il
est le « ludion» du groupe. Pacifique et consensuel, il fuit les conflits. Pourtant, il est souvent montré dans une situation
inconfortable, pris entre deux feux (jouant le médiateur malgré lui entre sa mère et sa future épouse, entre ses deux
amis), incapable de trancher. La précarité de sa situation économique et sa fragilité psychologique (il suit une psycho-
thérapie) font de lui le bouc émissaire de ses amis.
Cet objet est un véritable actant. Il joue un rôle important dans l'évolution du drame. Il a une double fonction. Sa pré-
sence alimente les échanges et trouble la cohésion qui existe entre les trois amis. Mais l'Antrios apparait aussi comme
un agent fédérateur puisque c'est autour de ce tableau que le groupe retrouve son unité.
Excerpt of the full publication 3. CLÉS DE LECTURE
Monologue et construction dramatique
Contrairement aux deux premières pièces de Reza Conversations après enterrement et La Traversée de l'hiver, dans Art,
l'action est condensée. Dès le début, l'intrigue se noue, unifiée, autour du tableau "blanc", objet de la discorde entre
Serge et Marc, pour ne se relâcher qu'à la fin de la pièce. De même, dans cette comédie, Reza adopte une technique
particulière qui consiste à recourir d'une manière quasi systématique au monologue(qui s'assimile à un aparté dans
la mesure où le personnage communique avec le public) comme matériau dramatique structurant, et ce, à travers la
combinaison qu'elle opère entre les différentes modalités de l'énonciation, c'est-à-dire, le monologue et le dialogue.
Chez elle, et contrairement à l'esthétique classique, le monologue n'est plus un "accident" communicationnel, aveu
d'une crise, présentant le personnage en mal d'échange ou un simple subterfuge dramaturgique. Il est fonctionnel.
En effet, dans un premier temps, le monologue imprime à la pièce un rythme particulier en ralentissant l'évolution
dramatique avant que le mouvement ne s'emballe vers la fin. La succession des monologues et des duos, qui donne
à la pièce une structure géométrique assez rigoureuse(cf. les jeux de symétrie et de dissymétrie), suscite l'attente
chez le récepteur et laisse fermenter graduellement la tension, préparant, ainsi, l'avènement de la séquence explosive
(séquence 16).
En outre, et au-delà de sa fonction théâtrale, la présence du monologue permet de mieux rendre compte de l'isolement
des personnages
. Elle nous livre ces êtres solitaires prisonniers de leur mauvaise foi et de leurs mensonges, se débattant
dans leurs contradictions.
De la futilité spectaculaire
La pièce repose sur un canevas assez tenu et une intrigue dont l'enjeu réel est mineur (le différend entre deux amis à
propos de l'achat d'un tableau blanc). Avec Art, la futilité est mise en spectacle, présentant des personnages à la limite
du ridicule
malgré l'importance aussi bien de leurs positions sociales que de leur niveau intellectuel. À la futilité de
l'action
s'ajoute la banalité des propos. Avec cette comédie, Reza signe une pièce qui flirte avec un genre populaire, en
l'occurrence le vaudevil e. Outre la sortie fracassante d'Yvan ou la scène qui est à limite du farcesque, celle de l'altercation
dont ce dernier est la victime, on peut voir dans le conflit opposant Serge à Marc la parodie d'un thème dramatique
auquel le boulevard a souvent recours, celui de l'infidélité. Cette thématique est il ustrée par la mise en scène de la
relation triangulaire entre Serge, Marc et le tableau qui reprend le thème du ménage à trois (le mari, la femme et l'amant
ou la maitresse) du célèbre genre théâtral.
Serge. Je t'ai remplacé par l'Antrios ?! Marc. Oui. Par l'Antrios… et compagnie. (p. 240) Excerpt of the full publication Entre comédie et drame
Dans cette pièce, Yasmina Reza a réussi un pari difficile qui consiste à concilier entre les attentes du grand public assoiffé
de comédie légère et un public plus intel ectuel et par conséquent plus exigeant. Cette pièce est faite d'un dosage subtil
de légèreté et de gravité
. Même si les dialogues de cette comédie sont désopilants et les situations assez cocasses, le
drame couve
. L'action a tendance à virer rapidement au drame avec la mise en danger de la cohésion du trio d'amis.
Toutefois, chez Reza, il n'y pas de place au tragique. Parvenue à un certain niveau d'intensité, la tension est constamment
amortie. Le rire et l'ingestion des aliments fonctionnent comme des facteurs de détente et d'apaisement.
En effet, chez cet auteur, nourriture et action dramatique fonctionnent ensemble. Chaque fois que l'échange est en
crise, le besoin d'ingérer un aliment devient urgent
. « Allons diner. Serge connait un Lyonnais succulent », suggère
Marc pour mettre fin à un dialogue houleux sur « modernissime » (p. 223). D'ailleurs, les débats des trois amis, dans les
séquences 7 et 16, s'achèvent sur la consommation d'un apéritif. C'est au moment de mettre l'olive dans sa bouche que
la lucidité revient à Yvan qui s'interroge : « En arriver à de telles extrémités… Un cataclysme pour un panneau blanc… ».
(p. 248)
Un regard caustique sur la société
Si certains, comme Aurélien Pigeat (« Profil d'une œuvre »), trouvent que « derrière la figure du tableau, c'est le statut
de l'art qui est interrogé », nous pensons qu'au-delà du titre, la comédie de Reza est avant tout une pièce qui porte sur
la complexité des rapports humains. À travers cette comédie, l'auteur cherche à il ustrer par les échanges verbaux les
mécanismes des liens sociaux. Les rapports humains sont montrés comme des rapports fragiles et tendus, marqués par
la théâtralité, le mensonge et la démesure.
Ainsi, et à titre d'exemple, Marc et Serge sont capables pour s'affirmer de
s'acharner cyniquement sur leur ami commun.
Dans cette pièce, la parole des personnages, dominée par le non-dit, sert moins à communiquer qu'à révéler sa propre
gratuité. C'est à travers cette parole vaine que Reza offre une image assez pitoyable et mesquine d'une certaine
catégorie sociale qui est censée être raisonnable, « civilisée ». En fait, la présence de Marc avec son attitude foncièrement
irrationnelle, voire absurde, celle de Serge avec sa volonté d'afficher sa réussite sociale à travers l'achat de l'Antrios
ou celle d'Yvan, l'objet des moqueries du groupe, traduisent une vision assez pessimiste de la nature humaine qu'on
retrouve dans toute l'œuvre dramatique, mais aussi romanesque de Yasmina Reza.
Excerpt of the full publication 4. PISTES DE RÉFLEXION
Quelques questions pour approfondir sa réflexion…
Yvan joue un rôle particulier dans la relation entre Serge et Marc : en quoi son rôle consiste-t-il et à quoi cela est-il dû ? Les trois protagonistes de la pièce ont un côté extrêmement stéréotypé de par leurs gouts artistiques et leur statut social. Par quoi cela se concrétise-t-il ? On retrouve plusieurs types de relations triangulaires dans Art. À partir de celles-ci, mettez la pièce en rapport avec le théâtre de Boulevard.
Quelles sont les différentes symboliques que l'ont peut dégager de l'Antrios du point de vue artistique, relationnel et social ? La querelle entre Marc et Serge fait écho à un débat entre deux conceptions de l'art qui sont apparues au 20e siècle. Développez.
Quel(s) rôle(s) peut-on attribuer aux différents monologues ? Art est perçu par certains critiques comme une pièce traitant principalement de l'art, pour d'autres comme une œuvre concernant les rapports humains. Qu'en pensez-vous ? Justifiez votre réponse.
En quoi pourrait-on relier cette œuvre au « Théâtre de l'absurde » ? En quoi L'Urinoir de Marcel Duchamps peut-il être mis en rapport avec cette pièce ? Excerpt of the full publication 5. INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES
Édition de référence
Aurélien Pigeat, « Art » Yasmina Reza, « Profil d'une œuvre », Hatier, 2005. Études de référence
Denis Guénoun, Avez-vous lu Reza ? Albin Michel, 2005.
Salah El Gharbi, Yasmina Reza ou le théâtre des paradoxes. Collection « Espace théâtral », L'harmattan, juillet 2010.
La pièce, jouée par Fabrice Luchini, Pierre Arditi et Pierre Vaneck à la Comédie des Champs Élysées, a été diffusée par France 2, mais la vidéo n'est pas encore disponible sur le marché.
Excerpt of the full publication LePetitLittéraire.fr, une collection en ligne d'analyses littéraires de référence :des fiches de lecture, des questionnaires de lecture et des commentaires composéssur plus de 500 œuvres classiques et contemporaines … le tout dans un langage clair et accessible ! Connectez-vous sur et téléchargez nos documents en quelques clics :
Gavalda, Ensemble, c'est tout
Aragon, Le Paysan de Paris
Gide, Les Caves du Vatican
Pennac, La fée carabine
Aragon, Le Roman inachevé
Gide, Les Faux-Monnayeurs
Proust, Du côté de chez Swann
Aurevilly, Les Diaboliques
Giono, Le Hussard sur le toit
Proust, Le Temps retrouvé
Austen, Orgueil et préjugés
Giono, L' homme qui plantait des arbres
Queneau, Zazie dans le métro
Auster, Brooklyn Folies
Grimbert, Un secret
Quignard, Tous les matins du monde
Balzac, Le Chef-d'œuvre inconnu
Balzac, Le Colonel Chabert
Gripari, Le Bourricot
Balzac, Le Père Goriot
Hemingway, Le Vieil Homme et la Mer
Balzac, Eugénie Grandet
Hessel, Indignez-vous !
Barbery, L' Elégance du hérisson
Homère, L' Odyssée
Roman de Renart Barbusse, Le feu
Hosseini, Les Cerfs-volants de Kaboul
Rostand, Cyrano de Bergerac
Houellebecq, La Carte et le Territoire
Rousseau, Les Confessions
Rousseau, Les Rêveries du promeneur solitaire
Bazin, Vipère au poing
Hugo, Notre-Dame de Paris
Rowling, Harry Potter - La saga
Beaumarchais, Le Barbier de Séville
Saint-Exupéry, Le Petit Prince
Beaumarchais, Le Mariage de Figaro
Hugo, Les Misérables
Saint-Exupéry, Vol de nuit
Beauvoir, Le Deuxième sexe
Huxley, Le meilleur des mondes
Beckett, En attendant Godot
Sarraute, Les Fruits d'Or
Beckett, Fin de partie
Jaccottet, à la lumière d'hiver
Sartre, La Nausée
Beigbeder, Un roman français
Jary, Ubu Roi
Sartre, Huis clos
Bradbury, Fahrenheit 451
Kafka, La Métamorphose
Schmitt, La Part de L' autre
Kafka, Le Procès
Semprun, L' Ecriture ou la vie
Camus, Les Justes
Kafka, Lettre au père
Camus, L' étranger
Kerouac, Sur la route
Camus, La Peste
Kessel, Le Lion
Sophocle, Œdipe Roi
Céline, Voyage au bout de la nuit
Khadra, L' Attentat
Steinbeck, Des souris et des hommes
Cervantès, Don Quichotte
Lamarche, Le jour du chien
Stendhal, Le Rouge et le Noir
Césaire, Les Armes miraculeuses
Le Clézio, Désert
Tolstoï, Anna Karénine
Chanson de Roland Le Clézio, Mondo
Leblanc, L' Aiguille creuse
Vian, L' écume des jours
Levi, Si c'est un homme
Choderlos de Laclos, Les Liaisons dangereuses
Levy, Et si c'était vrai…
Chrétien de Troyes, Perceval ou le Roman du
Littell, Les Bienveillantes
Wells, La guerre des mondes
Chrétien de Troyes, Yvain ou le Chevalier au Lion
Machiavel, Le Prince
Werber, Les Fourmis
Christie, Dix petits nègres
Marivaux, La Double Inconstance
Wilde, Le Portrait de Dorian Gray
Claudel, Les âmes grises
Maupassant, Boule de Suif
Woolf, Mrs Dalloway
Corneille, Le Cid
Maupassant, Le Horla
Yourcenar, Mémoires d'Hadrien
Corneille, L' Illusion comique
Dickens, Oliver Twist
Maupassant, Pierre et Jean
Zola, La Bête Humaine
Diderot, Jacques le fataliste
Mauriac, Thérèse Desqueyroux
Zola, La Fortune des Rougon
Dostoïevski, Crime et châtiment
McCarthy, La Route
Dostoïevski, L' Idiot
Merle, La mort est mon métier
Zweig, Le Joueur d'échecs
Doyle, Le Chien des Baskerville
Molière, Le Malade imaginaire
Dumas, Les Trois Mousquetaires
Molière, L' école des femmes
Duras, L' Amant
Molière, Dom Juan
Duras, Un barrage contre le Pacifique
Molière, Le Misanthrope
Eco, Le Nom de la rose
Molière, Le Tartuffe
Faulkner, Le bruit et la fureur
Molière, Les Femmes savantes
Flaubert, Bouvard et Pecuchet
Flaubert, Madame Bovary
Montesquieu, Lettres persanes
Flaubert, L' éducation sentimentale
More, L' Utopie
Follett, Les piliers de la terre
Musso, Que serais-je sans toi ?
Frank, Le Journal d'Anne Frank
Gary, La Promesse de L' aube
Nothomb, Stupeur et tremblements
Gary, La Vie devant soi
Gaudé, Le Soleil des Scorta
Pagnol, La gloire de mon père
. et encore beaucoup d'autr
Excerpt of the full publication

Source: http://files.au-mot-pres.webnode.fr/200000038-e9ce7eac72/art-de-yasmina-reza-fiche.pdf

meldap.co.uk

A simple (ish) guide to the Psychoactive Substances Bill Date: 15/12/2015 What is it?: A Bill that, if it becomes law, will make it an offence to produce, supply or offer to supply any psychoactive substance with the exemption of nicotine, alcohol, caffeine and medicinal products.1,2 The main intention of the Bill is to shut down shops and websites that

Microsoft word - mk1-138 nf.doc

NOVARTIS, ESTRATEGIA COMERCIAL PARA EL ÉXITO * Original de las profesoras Claire Bastien y Teresa Serra de IE Business School. Versión original de 13 de julio de 2010. Editado por el Departamento de Publicaciones de IE. María de Molina 13, 28006 – Madrid, España. ©2010 IE. Prohibida la reproducción total o parcial sin el permiso escrito de IE.